Aujourd'hui, il est devenu indispensable de se protéger contre l’intrusion.

Et pourquoi pas contre le feu, les fuites de gaz, les dégâts d’eau ?

Il n’y a plus de limites à la sécurité.

Systèmes de sécurité intrusion

et autres incidents

Le panneau de contrôle et le clavier

Le coeur du système

Les détecteurs de mouvement

Une pièce maîtresse

Les détecteurs de bris de verre

Un bon complément

Les contacts de portes et de fenêtres

Les essentiels

Les boutons d’urgence

Au cas-où !

Les appareils de signalisation

Il faut que ça dérange

La communication cellulaire ou IP

Pour assurer le lien à la centrale

Les détecteurs d’eau

Avant la flotte

Les détecteurs de gaz

On ne sait jamais

Les détecteurs de température

Si vous partez longtemps

Choisissez le panneau de contrôle qui vous convient.


Considérez le nombre de zones dont vous avez besoin et vos exigences esthétiques.


Voyez ceux de Paradox par exemple.

Ou encore visitez les sites de DSC, Honeywell ou GE.

Choisissez le détecteur de mouvement adapté à la situation.


N’hésitez pas à prendre le plus haut de gamme en la matière.


Le détecteur de bris de verre centralisé détecte efficacement l’éclat de verre dans un rayon important.


Il existe aussi des détecteurs d’impact que l’on colle sur les fenêtres.


Plusieurs types de contact sont disponibles sur le marché.


Il est important de choisir le contact approprié.


Le contact encastré est idéal lorsque c’est possible de l’installer.

On ne lésine pas avec les alarmes de panique .


Choisissez des boutons de qualité supérieure.

Une sirène, ça fait du bruit et les voleurs n’aiment pas le bruit.


Assurez-vous que l’alarme se fasse entendre.

Vérifier aussi la réglementation municipale si vous en installez une à l’extérieur.

Le stroboscope est aussi un bon complément.

Le point faible du système d’alarme est la ligne téléphonique.


Protégez-la avec un communicateur cellulaire.


Aussi, vous pouvez opter pour une ligne DVAC, ou une connexion IP, le summum en matière de protection de ligne téléphonique mais plus dispendieux.

L’eau peut faire des dégâts importants.


Un détecteur de type flotte sera idéal pour un puisard.


Un détecteur de type contact conviendra pour les débordements sur un plancher.

Les gaz peuvent être redoutables. Et certains n’ont pas d’odeur.


Monoxyde de carbone, gaz propane ou gaz naturel, détectez les rapidement.

Il existe toute sorte de détecteur. Et si le système de chauffage venait à faire défaut pendant une absence prolongée, le détecteur de température sera bien apprécié.

Installer des détecteurs de fumée et des détecteurs de chaleur aux endroits stratégiques pour protéger les personnes et les biens.


Ces détecteurs sont reliés au système et communique à la centrale les alarmes incendie.

Les détecteurs d’incendie

Les essentiels

Entretien de système

Simple mais important

Les systèmes de sécurité sont des plus fiables et demandent peu d’entretien.


Remplacer l’accumulateur de votre panneau de contrôle tous les 3 ou 4 ans même si le panneau n’indique pas de défectuosité.

Uplink 4550

Uplink 2500

Détecteur de monoxyde de carbone

Détecteur mécanique pour puisard CellarSaver

Détecteur mécanique pour puisard Potter

Module IP 100